Critique | Cinéma

Le film de la semaine: Tromperie d’Arnaud Desplechin, enivrant

4,5 / 5
4,5 / 5

Titre - Tromperie

Genre - Drame, romance

Réalisateur-trice - Arnaud Desplechin

Casting - Denis Podalydès, Léa Seydoux, Emmanuelle Devos

Sortie - 27/04 (en salles et en VOD)

Jean-François Pluijgers
Jean-François Pluijgers Journaliste cinéma

Au coeur du récit, Philip (Denis Podalydès), un écrivain américain en exil à Londres, où sa vie est rythmée par ses rencontres avec son amante anglaise (Léa Seydoux).

Le récent confinement a donné à Arnaud Desplechin l’occasion de mener à son terme un projet qu’il caressait depuis longtemps déjà, une relecture au cinéma de Tromperie, roman paru en 1994 pourtant réputé peu adaptable a priori, avec sa succession de dialogues sans fil conducteur apparent. Au coeur du récit, Philip (Denis Podalydès), un écrivain américain en exil à Londres, où sa vie est rythmée par ses rencontres avec son amante anglaise (Léa Seydoux), leurs conversations, avant ou après l’amour, nourrissant le roman qu’il est en train d’écrire.

Non sans décliner une géographie amoureuse mouvementée où viennent s’inviter maîtresses passées et épouse présente ou, dans son chef à elle, une vie conjugale au rabais. Soit une parole balayant leur espace intime pour mieux rebondir au-delà, des considérations multiples émaillant leurs échanges où il sera encore question d’antisémitisme, de procès en sexisme et misogynie, de rapport entre réel et imaginaire… Le tour de force de Tromperie est de réussir à faire d’un exercice littéraire un pur plaisir de cinéma, la caméra, ondoyante, semblant jongler avec les mots pour les entraîner dans un mouvement virtuose, au diapason de l’inventivité de Philip Roth. Explorant les méandres du sentiment amoureux au gré d’une partition aussi élégante que sensuelle, il y a là un film virevoltant que Léa Seydoux, solaire, et Denis Podalydès, joueur, portent à des sommets d’intensité. Enivrant.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content