La Reine des neiges plagiée par les JO de Pékin?

l'héroïne Elsa chante "Let it go" dans le film d'animation Disney "Frozen" © 2013 Disney
Emma Pfister Stagiaire

Après que Liège ait soupçonné Tokyo d’avoir plagié son logo, c’est aux voisins chinois d’être accusés, par les Etats-Unis, d’avoir plagié la musique de Disney Let it Go tiré du film Frozen pour sa nouvelle musique des JO d’hiver.

Le 25 juillet dernier, c’était à propos des Jeux olympiques de Tokyo que naissaient les accusations. Le jeune créateur Kenjiro Sano avait présenté un logo étrangement ressemblant au logo du théâtre de Liège. Ce dernier a catégoriquement réfuté l’accusation. Cette fois, ce sont les JO de Pékin qui sont au coeur de la polémique.

Les logos de la discorde
Les logos de la discorde© Capture écran

Après les Jeux Olympiques d’été en 2008, la Chine a de nouveau été choisie pour accueillir les JO en 2022, mais d’hiver cette fois-ci. À peine l’annonce faite – c’est le 31 juillet que le Comité international olympique a préféré Pékin à Amalty, ville du Kazakhstan – que déjà la polémique enfle.

C’est l’une des dix chansons officielles qui est pointée du doigt. The Snow and Ice Dance, ressemblerait beaucoup à la chanson Let It Go du film d’animation de Disney Frozen. Selon The New York Times, « les deux chansons utilisent un piano comme instrument principal, ont des accords similaires de prélude, une introduction à huit temps et utilisent le même tempo ». Disney a tout intérêt à veiller au grain, car sa chanson reste le plus gros succès de tous les temps avec 1,3 milliard de dollars de recettes (1,18 milliard d’euros).

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon
Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Mais ce n’est pas la première fois que le studio américain s’oppose à un plagiat chinois. Il s’agissait, en juin dernier, d’un recours de Disney contre les producteurs du film d’animation chinois The Autobots dont les personnages rappelaient énormément ceux de Cars.

Partner Content