Critique | Cinéma

Elizabeth, A Portrait in Part(s): un portrait passionnant

3,5 / 5
© National
3,5 / 5

Titre - Elizabeth: A Portrait in Part(s)

Réalisateur-trice - Roger Michell

Durée - 1h29

Jean-François Pluijgers
Jean-François Pluijgers Journaliste cinéma

Découpé en chapitres aux intitulés imagés, A Portrait in Part(s) s’appuie sur une imposante collection d’archives pour composer un portrait multiple de la Reine Elizabeth.

1977. En plein préparatifs du Jubilé d’Argent de la reine d’Angleterre, les Sex Pistols balançaient le brulot God Save the Queen, avant d’organiser à grand fracas au jour J une virée sur la Tamise restée dans les annales. Quarante-cinq ans plus tard, Elizabeth a connu un Jubilé de Platine moins mouvementé, ses 70 ans (!) de règne offrant par ailleurs au regretté Roger Michell (le réalisateur britannique est décédé inopinément en septembre dernier) l’occasion de lui consacrer ce documentaire. Découpé en chapitres aux intitulés imagés (In the Saddle, Horribilis, Let Me Entertain You…), A Portrait in Part(s) s’appuie sur une imposante collection d’archives pour composer un portrait multiple de la monarque -la cheffe d’État en fonction depuis le plus grand nombre d’années, et partant, le gage d’une certaine continuité dans un monde changeant. Perspective envisagée sans l’appoint de commentaire ni témoignages, mais avec un point de vue qui préfère à la raideur hagiographique l’hommage teinté de ce qu’il faut d’ironie voire d’irrévérence polie. Et le film de rembobiner, dans un montage dynamique, les images d’un règne entamé le 2 juin 1953, qu’il assortit d’archives privées (des vacances d’enfance en famille, notamment) et d’autres, décalées – The Queen a aussi été récupérée par la pop culture- ou inattendues. L’envers d’un décor familier et inédit à la fois, où Elizabeth II se meut avec aisance, l’éventuelle rigidité des circonstances tempérée par un sens de l’humour rarement pris en défaut, manière aussi de ne pas se laisser étouffer par l’institution qu’elle est inévitablement devenue. Un portrait passionnant, débordant sur celui d’une époque.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content