Critique | Cinéma

[critique ciné] Le documentaire Éclaireuses convoque l’émotion sans la forcer

/ 5
/ 5

Titre - Éclaireuses

Genre - Documentaire

Réalisateur-trice - Lydie Wisshaupt-Claudel

Casting - Méline Van Aelbrouck

Éclaireuses suit l’aventure de Marie et Juliette, deux enseignantes qui, corps et âme, animent à Bruxelles « La petite école ».

Éclaireuses suit l’aventure de Marie et Juliette, deux enseignantes qui, corps et âme, animent à Bruxelles « La petite école ». La structure accueille des élèves, jeunes et moins jeunes, souvent en exil, et jamais scolarisés auparavant. À travers ces enfants, qui regagnent de haute lutte le droit de l’être, la dynamique de l’école traditionnelle est remise en jeu, la place que l’institution fait aux élèves dans toute leur diversité, la façon dont s’y jouent les rapports Nord-Sud. Il y a quelque chose de fragile dans Éclaireuses qui parvient à convoquer l’émotion sans la forcer. Quelque chose qui transparaît de l’engagement de ses deux héroïnes, de leur ténacité, de leur profonde capacité d’écoute et de care, dans le sens de prendre soin mais aussi de se soucier.

De Lydie Wisshaupt-Claudel. 1 h 30. Sortie: 27/04. ***(*)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content