Critique | Cinéma

[critique ciné] La Panthère des neiges, plus qu’un documentaire animalier

© DR
Jean-François Pluijgers
Jean-François Pluijgers Journaliste cinéma

À l’invitation du photographe animalier Vincent Munier, l’écrivain Sylvain Tesson partait, en 2018, pour le Tibet, à l’affût des dernières panthères des neiges. Une expédition ayant fait l’objet d’un best-seller suivi aujourd’hui d’un film, sobrement intitulé La Panthère des neiges. Plus qu’un documentaire animalier, il y a là, questionnant le rapport de l’homme à son environnement, une ode au temps lent et à la contemplation, doublée d’une quête spirituelle à laquelle les hauts plateaux tibétains offrent un décor époustouflant. Si la musique de Warren Ellis contribue à la tonalité envoûtante de l’ensemble, on sera plus partagé sur les aphorismes dont Tesson émaille le film, venus rompre le charme en dépit de leur justesse…

De Marie Amiguet et Vincent Munier. Avec Vincent Munier et Sylvain Tesson. 1h32. Sortie: 30/03. ***

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content