Critique | Cinéma

Critique ciné : Ich bin dein Mensch, comédie amidonnée peu convaincante

2,5 / 5
2,5 / 5

Titre - Ich bin dein Mensch

Genre - Comédie SF

Réalisateur-trice - Maria Schrader

Casting - Maren Eggert, Dan Stevens, Sandra Hüller

Durée - 1h45

Nicolas Clément
Nicolas Clément Journaliste cinéma

Signé par l’Allemande Maria Schrader, réalisatrice de la très surcotée minisérie Netflix UnorthodoxIch bin dein Mensch évoque un (long) épisode de Black Mirror filmé à la manière d’un vieux Derrick des familles. Une brillante scientifique (Maren Eggert, primée à Berlin pour ce rôle l’an dernier) s’y voit contrainte de se prêter à une expérience d’un genre nouveau : cohabiter durant trois semaines avec un robot humanoïde (Dan Stevens, gendre idéal de la série Downton Abbey) programmé pour la rendre heureuse. Sur ces bases résolument SF, Schrader tisse une comédie amidonnée à la peu convaincante esthétique clinique où l’on sent poindre à des kilomètres les gros ressorts de romance 2.0 (pour parler le langage très boomer du film…).

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content