Critique | Cinéma

[critique ciné] Ambulance: un pur shoot d’adrénaline, super con mais super jouissif

Nicolas Clément
Nicolas Clément Journaliste cinéma

Roi incontesté des excès capillotractés, Michael Bay ne s’embarrasse d’aucun détail et s’en donne à coeur joie dans ce véritable festival du drone aux fantasmes épileptiques qui embarque deux braqueurs aux abois à bord d’une ambulance lancée à toute berzingue dans Los Angeles

Virtuosité tapageuse et indéniable efficacité sont au programme de ce thriller d’action aux ficelles grosses comme des câbles de frein. Roi incontesté des excès capillotractés, Michael Bay (Bad Boys, Transformers) ne s’embarrasse d’aucun détail et s’en donne à coeur joie dans ce véritable festival du drone aux fantasmes épileptiques qui embarque deux braqueurs aux abois à bord d’une ambulance lancée à toute berzingue dans Los Angeles. Le scénario du film, bien sûr, tient sur un timbre-poste, Bay n’en finissant pas de cavaler pour allumer toutes les mèches de son délirant feu d’artifice, bourré de dialogues absurdes et de situations joyeusement improbables. Un pur shoot d’adrénaline, super con mais super jouissif!

De Michael Bay. Avec Jake Gyllenhaal, Yahya Abdul-Mateen II, Eiza González. 2 h 16. Sortie: 23/03. ***

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content