L’Elvis d’or, un nouveau prix pour récompenser la meilleure BD rock

Ce samedi 19 mars, en marge du Festival de la Bande dessinée d’Angoulême, Philippe Manoeuvre remettra le prix de la meilleure BD « rock » de l’année 2021.

Le 19 mars prochain, Philippe Manoeuvre, figure de la culture rock en francophonie et ancien rédacteur en chef de Métal hurlant et de Rock & Folk, remettra l’Elvis d’or à la meilleure bande dessinée « rock » de l’année 2021. Ce prix a été créé à l’initiative de l’éditeur Hervé Desinge et de la société KingSpirit, dans le cadre du Festival de la bande dessinée d’Angoulême.

Le jury de ce prix Elvis d’or est composé de Loraine Adam (journaliste pour le magazine Rolling Stone), Nine Antico (auteure et illustratrice de BD), Laetitia Coryn (comédienne, auteure et dessinatrice de BD), François Julien (chef du service culture du magazine VSD), Tanino Liberatore (auteur et illustrateur de BD) et Philippe Vuillemin (acteur et dessinateur de BD). Le président de la cérémonie, Philippe Manoeuvre, remettra le prix au vainqueur au restaurant Le Lion Rouge, à Angoulême.

Voici les nommés de cette première édition:

  • Underground – Grandes Prêtresses du Son et Rockers Maudits d’Arnaud le Gouëfflec et de Nicolas Moog, chez Glénat
  • Une histoire de Velvet Underground de Prosperi Buri, chez Dargaud
  • Les Amants d’Hérouville – Une histoire vraie de Yan Le Quellec, Thomas Cadène et Romain Ronzeau, chez Delcourt
  • Retour à Liverpool d’Hervé Bourhis et Julien Solé, chez Futuropolis
  • Cool parano – Un testament graffiti de Benoit Carbonnel, chez Même pas mal
  • A Pink Story de Kate Charlesworth, chez Casterman

Guillaume Picalausa

Partner Content