Dismaland: plongée dans le monde de Banksy

22/09/15 à 10:54 - Mise à jour à 24/09/15 à 10:50

Source: Focus Vif

Un parc d'attractions éphémère, drolatique et déglingué, pour mieux offrir aux visiteurs une énorme exposition d'art contemporain et urbain réunissant le meilleur des artistes-activistes : bienvenue à Dismaland, la dernière idée de génie de Banksy.

Le rire n'est jamais très éloigné de la dépression. A Dismaland en tout cas ("dismal" comme "lugubre"), les deux cohabitent sans le moindre problème: aux airs quasi hilares des visiteurs de ce "Bemusement park" ("Bemuse", au sens de "perplexe") répondent les mines défaites de son personnel. Des dizaines de jeunes gens embauchés pour la surveillance et l'animation des lieux, et contractuellement obligés de porter des oreilles de Mickey et de tirer la gueule, tout le temps et à tout le monde. Car Dismaland se veut, en vitrine en tout cas, le pendant cauchemardesque et dégénéré de l'autre parc jamais nommé -à l'exception du site Web, qui interdit explicitement l'entrée "aux avocats de Disneyland".
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires