Avons-nous photographié le "vrai" Banksy sur le parking de Dismaland?

10/09/15 à 16:12 - Mise à jour à 11/09/15 à 08:54

Source: Focus

En marge d'une visite à Dismaland, la dernière folie de l'anglais Banksy, entre parc à thèmes, festival et expo activiste, peut-être un scoop mondial: a-t-on "shooté" Banksy, le street artiste le plus hype et le plus anonyme de la planète?

Avons-nous photographié le "vrai" Banksy sur le parking de Dismaland?

A-t-on photographié Banksy sur le parking de Dismaland? À gauche, photo prise en 2004 et publiée en 2008 par le Daily Mail. À droite, notre photo, prise ce lundi à Dismaland. © DR/Etienne Gilfillan pour Focus Vif

Hey. where is Banksy? Cette question, et en plusieurs langues, fut la plus entendue de ces dernières semaines dans la station balnéaire anglaise de Weston-super-Mare, et surtout dans et autour de Dismaland, l'incroyable vrai-faux parc d'attractions ouvert fin août, pour six semaines seulement et à la surprise quasi générale, par l'artiste anglais. Une gigantesque exposition mêlant street art, art ludique et création contemporaine à laquelle ont collaboré une cinquantaine d'artistes, tous supposés subversifs - et qui fera l'objet d'un reportage complet dans le Focus Vif de la semaine prochaine - mais qui dans les faits, en rajoute aussi, surtout, une couche à la légende Banksy, l'activiste et street-artiste connu comme une pop star en Angleterre, mais qui protège farouchement, et depuis toujours, son anonymat.

Sur l'homme, on en sait peu: graffeur ayant grandi à Bristol en même temps que sa fameuse scène trip-hop, d'abord connu pour ses fresques au pochoir, il aurait passé tous ces étés d'adolescence au Tropicana, la piscine publique de Weston... celle-là même qu'il vient de transformer en Dismaland. Pour le reste, au paradis des rumeurs, Banksy s'appelle peut-être Robin Gunningham, originaire de Bristol: un homme photographié en 2004 au cours d'un voyage en Jamaïque, sprays à la main, et présenté en 2008 par le Daily Mail comme Banksy. Ici, à Dismaland, on sait l'artiste joueur. Il s'était probablement déjà glissé anonymement dans la foule des locaux, invités à l'ouverture. D'où la question, récurrente et amusée: Where is Banksy? Nous avons peut-être eu la réponse à l'occasion de notre reportage: ce lundi, il réglait la circulation devant l'entrée de Dismaland, comme un simple agent communal.

A-t-on croisé Banksy à Dismaland?

A-t-on croisé Banksy à Dismaland? © Etienne Gilfillan pour Focus Vif

La ressemblance a frappé notre photographe Etienne Gilfillan: cet homme-là ressemblait furieusement à Robin Gunningham, et a la seule photo que l'on possède de lui. Les mêmes traits, ce qui ressemble à un même appareil auditif, le tout avec logiquement quelques années et kilos de plus... Il traînait entre les voitures, souriant et peu remarquable sous sa jaquette de "sea-front managment". Le sourire s'est figé lorsque ses yeux ont croisé notre objectif. Le temps de réagir, il avait disparu.

Dans le staff de Dismaland, pas de commentaires autres que "c'est bien son style". Renseignements pris auprès des services communaux de Weston, personne en tout cas ne reconnaît sur nos photos ce surveillant de parking. Ou pas.

L'information, qui n'en est d'ailleurs pas vraiment une, aurait pu rester anecdotique, si les Anglais neet sa presse n'étaient pas ce qu'ils étaient: le Daily Mail, encore lui, s'est déjà emparé de "l'affaire" et n'a aucun doute, ni sur la ressemblance entre notre anonyme et l'autre, le plus célèbre du pays, ni sur le buzz et les clics qu'une supposée photo de Banksy peut engendrer outre-Manche. Dismaland fermera ses portes le 27 septembre avec comme invités les Pussy Riot et Massive Attack. Amis anglais, préparez vos selfies, "il" sera sans doute dans la foule.

PS - Mise à jour: Le fantasme en était bien un: quelques heures après la diffusion de ces photos par le Daily Mail, le North Somerset Council nous a fait savoir qu'il s'agissait selon toute vraisemblance d'un de leurs fonctionnaires, effectivement en poste à la surveillance des parkings, depuis trois ans -contrairement à ce qui nous avait été dit sur place. Fin de l'anecdote. Juste une petite ligne de plus à la légende Banksy.

Un dossier de 4 pages sur Dismaland paraîtra dans le Focus Vif du 18 septembre prochain.

A-t-on croisé Banksy à Dismaland?

A-t-on croisé Banksy à Dismaland? © Etienne Gilfillan pour Focus Vif

A-t-on croisé Banksy à Dismaland?

A-t-on croisé Banksy à Dismaland? © Etienne Gilfillan pour Focus Vif

A-t-on croisé Banksy à Dismaland?

A-t-on croisé Banksy à Dismaland? © Etienne Gilfillan pour Focus Vif

En savoir plus sur:

Nos partenaires