Le Musée de la photographie de Bruxelles devient le Fusée de la Motographie

24/11/17 à 14:46 - Mise à jour à 15:10

Le Musée de la photographie de Charleroi réclamait au Recyclart 500 euros pour l'utilisation du nom Musée de la photographie de Bruxelles, son exposition nomade installée au Wiels depuis septembre. Le Recyclart a finalement décidé de changer le nom de son évènement en Fusée de la Motographie.

Le Musée de la photographie de Bruxelles devient le Fusée de la Motographie

Le Musée de la Photographie de Bruxelles © DR/Wiels

Après une lettre ouverte du Recyclart signée par plus de 500 photographes, commissaires d'expo et acteurs du monde de la photographie, et une réponse de l'institution de Charleroi, le Musée de la photographie de Bruxelles dévoile aujourd'hui dans un communiqué qu'il "n'est pas mort" et "continuera sa vie sous le nom de Fusée de la Motographie".

Le Recyclart n'est pas pour autant "d'accord avec les exigences et revendications du Musée de la Photographie de Charleroi" mais "n'a ni les moyens, ni l'envie de mener cette affaire en justice".

Le centre d'arts, situé à Bruxelles, souhaite cependant "mener un débat public autour de cette thématique [...] dans l'intérêt de la photographie, du monde muséal et de la culture en général. [...] Par envie de transparence. Par aversion de toutes demandes d'exclusivité qui vont toujours contre l'intérêt des artistes".

Le Recyclart réaffirme également les objectifs du désormais Fusée de la Motographie: "amener l'art dans la rue, dans des lieux qui sont en marge ou à l'inverse canonisés pour qu'un public aussi large que varié puisse apprécier ces images".

Salammbô Marie

Nos partenaires