DOCUMENTAIRE DE BOSSE LINDQUIST. ****

Ce mardi 27 novembre à 20h50 sur Arte.

On pourrait difficilement reprocher à Arte son manque d'ambition. La preuve à nouveau avec la collection Why Poverty qui, à travers une série de huit documentaires, tente de cerner le récurrent problème de la pauvreté. Dans le temps. Et dans l'espace: on est toujours le pauvre de quelqu'un, quel que soit le pays dans lequel on vit. Les familles du Tiers et du Quart Monde se rejoignent ainsi, à des degrés très divers, dans la difficulté et la frustration. Les unes quand elles rament pour donner à leurs enfants la possibilité de partir en voyage scolaire, les autres simplement pour éviter à leurs petits de mourir de faim. Dur.

Cinq ans après s'être associée au projet Why Democracy, la chaîne franco-allemande offre donc son énergie et son antenne à des films qu'elle coproduit. Les angles d'approche sont variés, chacun appréhendant la pauvreté dans ses diverses manifestations. On y verra entre autres, du 27 au 29 novembre, simultanément sur plus de 70 chaînes télé dans le monde, une histoire de la pauvreté (Pauvres de nous, à 21 h 45), un manuel de compréhension du phénomène (La fabrique des pauvres) ou encore un panel des destins qui attendent les bébés à peine nés (Bienvenue au monde). Ambitieux donc.

Pour démarrer le programme, le documentaire Donnez votre argent! - Bob Geldof et Bono raconte la fameuse épopée des deux artistes pour combattre la pauvreté en Afrique. Intéressant sur le plan historique (on se souvient du Live Aid, destiné à récolter des fonds pour une Ethiopie alors en pleine famine), le film de Bosse Lindquist nous plonge également dans une interpellante réflexion sur l'engagement et la valeur de la charité. A voir.

On pourrait difficilement reprocher à Arte son manque d'ambition. La preuve à nouveau avec la collection Why Poverty qui, à travers une série de huit documentaires, tente de cerner le récurrent problème de la pauvreté. Dans le temps. Et dans l'espace: on est toujours le pauvre de quelqu'un, quel que soit le pays dans lequel on vit. Les familles du Tiers et du Quart Monde se rejoignent ainsi, à des degrés très divers, dans la difficulté et la frustration. Les unes quand elles rament pour donner à leurs enfants la possibilité de partir en voyage scolaire, les autres simplement pour éviter à leurs petits de mourir de faim. Dur.Cinq ans après s'être associée au projet Why Democracy, la chaîne franco-allemande offre donc son énergie et son antenne à des films qu'elle coproduit. Les angles d'approche sont variés, chacun appréhendant la pauvreté dans ses diverses manifestations. On y verra entre autres, du 27 au 29 novembre, simultanément sur plus de 70 chaînes télé dans le monde, une histoire de la pauvreté (Pauvres de nous, à 21 h 45), un manuel de compréhension du phénomène (La fabrique des pauvres) ou encore un panel des destins qui attendent les bébés à peine nés (Bienvenue au monde). Ambitieux donc.Pour démarrer le programme, le documentaire Donnez votre argent! - Bob Geldof et Bono raconte la fameuse épopée des deux artistes pour combattre la pauvreté en Afrique. Intéressant sur le plan historique (on se souvient du Live Aid, destiné à récolter des fonds pour une Ethiopie alors en pleine famine), le film de Bosse Lindquist nous plonge également dans une interpellante réflexion sur l'engagement et la valeur de la charité. A voir.