Coppola y déchaîne son invention formelle, rendant un vibrant hommage au potentiel artistique du 7e art tout en transformant l'histoire d'horreur en histoire d'amour, de passion charnelle et maudite. Gary Oldman est un Dracula extraordinaire de présence, terrifiant mais aussi séduisant en amant désespéré. Winona Ryder, rarement aussi libérée devant la caméra, vibre à son diapason. Mais c'est tout le spectacle qui fascine, qui captive, qui suscite l'admiration comme l'effroi. Les richesses du Dracula de Coppola (la musique de Wojciech Kilar décédé en décembre dernier, aussi) sont telles que plusieurs visions ne suffisent pas à les épuiser.

  • FILM FANTASTIQUE DE FRANCIS FORD COPPOLA. AVEC GARY OLDMAN, WINONA RYDER, ANTHONY HOPKINS. 1992.
  • 20h50. Arte
Coppola y déchaîne son invention formelle, rendant un vibrant hommage au potentiel artistique du 7e art tout en transformant l'histoire d'horreur en histoire d'amour, de passion charnelle et maudite. Gary Oldman est un Dracula extraordinaire de présence, terrifiant mais aussi séduisant en amant désespéré. Winona Ryder, rarement aussi libérée devant la caméra, vibre à son diapason. Mais c'est tout le spectacle qui fascine, qui captive, qui suscite l'admiration comme l'effroi. Les richesses du Dracula de Coppola (la musique de Wojciech Kilar décédé en décembre dernier, aussi) sont telles que plusieurs visions ne suffisent pas à les épuiser.