"Une voiture arrive. Au volant, une fille de 20-25 ans. Il doit être 4 heures du matin et l'idée de le faire me traverse la tête... comme un éternuement." Au 4e épisode de Mindhunter, la deuxième série produite par David Fincher pour Netflix (après House of Cards), une forme de routine s'est mise en place après une longue, docte et passionnante mise en bouche de trois fois une heure: dans une prison, les deux agents du FBI Holden Ford et Bill Tench écoutent un serial killer décrire le déroulement de ses crimes. C'est le deuxième dont ils sondent le passé afin de comprendre la manière de penser et de fonctionner de ces tueurs, de déterrer les racines de leur âme noire. L'histoire est authentique, adaptée de l'essai Mind Hunter: Inside the FBI's Elite Serial Crime Unit de Mark Olshaker et John E. Douglas, qui relate les travaux et enquêtes de ces deux agents du FBI pour jeter les bases du profiling, en 1977. C'était quelques années avant que le tueur en série ne devienne une source de fascination pour le cinéma et la télévision, du Silence des Agneaux à Twin Peaks, en passant par Se7en, lui-même réalisé par Fincher en 1995.
...