Nosedive (mal traduit par Saut de l'ange en français) est cet épisode de la série Black Mirror où, dans une dystopie pastel et très politiquement correcte, les individus sont notés de 0 à 5. On y suit les tribulations de Lacie, interprétée par Bryce Dallas Howard, une femme obsédée par l'approbation générale et qui jalouse une amie d'enfance dont la vie lui semble parfaite. Au cours de l'épisode, ça tourne évidemment mal et Lacie finit par hurler des insultes graveleuses en prison, ce qui est surligné être très libérateur pour elle. Nosedive n'est en effet pas franchement finaud. À moins d'être un millennal chouineur, on s'y ennuie même carrément ferme, notamment parce qu'il est assez difficile de ressentir de l'empathie pour un personnage qui est, fondamentalement, une conne. Je me souviens également n'avoir pas cru un seul instant à ce monde de pacotille où il était exigé d'avoir une bonne réputation sur les réseaux sociaux pour prendre le bus et accéder à des fast foods de qualité supérieure. Pour le coup, j'avais tort. Un long article de l'édition britannique du magazine Wired nous a en effet appris cette semaine que ce futur n'a au contraire rien d'improbable. En fait, dès 2020, quelque chose de très similaire sera même le lot quotidien du milliard et demi de Chinois vivant sur le continent (Hong Kong n'est pas concernée).
...