Elle n'est pas très chère et facile à amplifier. On peut la transporter sur son dos façon guérillero. C'est l'instrument le plus pratiqué au monde, mais aussi le plus étroitement lié à la contestation et à la rébellion. Tour à tour porte-voix du combat contre le racisme, la guerre et toutes les oppressions... "Cette machine tue des fascistes", avait écrit sur sa guitare Woody Guthrie, troubadour country et hé...

Elle n'est pas très chère et facile à amplifier. On peut la transporter sur son dos façon guérillero. C'est l'instrument le plus pratiqué au monde, mais aussi le plus étroitement lié à la contestation et à la rébellion. Tour à tour porte-voix du combat contre le racisme, la guerre et toutes les oppressions... "Cette machine tue des fascistes", avait écrit sur sa guitare Woody Guthrie, troubadour country et héros de la protest song américaine. Acoustique ou électrique, la gratte a toujours été une arme. Une arme contre le conformisme, contre la bêtise... Solide performance de 52 minutes, le documentaire de Pierre-Paul Puljiz raconte l'Histoire de la guitare dans toute sa dimension contestataire. Instrument de libération pour les bluesmen dont la vie était menacée à l'époque où un Noir était pendu pour un regard jugé de travers (Leadbelly s'en est servi pour sortir de prison en écrivant une chanson à son directeur), arme de rébellion pour les ados contre la vacuité de l'existence, la guitare a embrassé la lutte pour les droits civiques. Elle s'est battue contre la guerre du Viêtnam. Elle s'est aussi opposée à des dictatures militaires (Os Mutantes, Caetano Veloso et le tropicalisme au Brésil) et a emmené une génération vide au nihilisme provocateur (le punk new-yorkais). Freddie Stone, guitariste de Sly et de sa family, John Kay de Steppenwolf, Wayne Kramer du MC5, Judy Collins, Country Joe McDonald, Keziah Jones, Lee Ranaldo de Sonic Youth, John Butler, Patti Smith ou encore Jean-Jacques Burnel des Stranglers participent à ce film riche, blindé de témoignages et d'images d'archives.