Reprenant directement où la série nous avait laissé en 2013, lors de son final sur la chaine américaine AMC, El Camino nous raconte, après que Walter White (Bryan Cranston) l'ait libéré, la cavale de Jesse Pinkman (Aaron Paul). Une suite pas réellement nécessaire d'après Vince Gilligan, créateur de la série: "Ce film pourrait ne pas exister", ajoutant qu'il considère le film plus comme "un cadeau pour les fans". De retour à Albuquerque, les fans de Breaking Bad retrouveront dans El Camino tout ce qu'ils ont aimé dans la série, que ça soit l'ambiance, la réalisation, les décors, tout y est. On peut même également y retrouver une dizaine de personnages apparus dans la série mère. En gros, du fan service mais de qualité. Breaking Bad étant considéré par beaucoup comme la plus grande série de tous les temps, Vince Gilligan, prenait un énorme risque en lui offrant une suite.

Il s'avère que le pari pris par Netflix et Gilligan est une réussite. En effet, le compte Twitter américain de Netflix a annoncé que le long-métrage avait été visionné par plus de 25.000.000 de personnes dans les sept premiers jours suivant la mise en ligne du film, le 11 octobre dernier. Une annonce pour le moins étonnante, étant donné que le géant du streaming communique très rarement ses audiences. On ne sait cependant pas si ce sont les résultats observés dans le monde ou uniquement sur le sol américain. El Camino venant conclure l'histoire initiée en 2007, Gilligan n'en n'a pas pour le moins terminé avec l'univers de Breaking Bad, le spin-off Better Call Saul étant toujours en production et devrait présenter sa saison 5 dans le courant de l'année 2020. La série est diffusée en Belgique à l'occasion d'un épisode par semaine sur Netflix, qui dispose également de l'intégrale des 5 saisons de Breaking Bad.

Audry Losada Valle