La musique a toujours été fondamentale dans le cinéma de Christophe Honoré. Son premier long métrage, 17 fois Cécile Cassard, affirmait sa filiation avec Jacques Demy et ses Chansons d'amour ont remporté le Césa...

La musique a toujours été fondamentale dans le cinéma de Christophe Honoré. Son premier long métrage, 17 fois Cécile Cassard, affirmait sa filiation avec Jacques Demy et ses Chansons d'amour ont remporté le César de la meilleure musique de film... Le réalisateur des Bien-Aimés a un faible pour les dialogues chantés. Et il ne se contente pas de l'exprimer à l'écran. Il se frotte aussi à l'opéra. Après avoir transposé Così fan tutte en Afrique sous domination mussolinienne (une version accueillie froidement), Honoré revisitait l'an dernier Tosca au Festival international d'Art lyrique d'Aix-en-Provence. Par une intelligente mise en abyme doublée d'une utilisation de la vidéo, le metteur en scène invite une cantatrice qui fut l'une des grandes interprètes de Floria Tosca à revivre les émotions de gloire passée auprès d'une jeune soprano à qui l'avenir tend les bras. Leur répétition s'improvise sous ses yeux et réfléchit le temps qui passe et le mythe de la diva.