Callie Khouri, l'autrice du scénario de Thelma et Louise, s'est longtemps vu reprocher le féminisme agressif de son récit et -surtout- une scène finale aussi risquée que marquante, à rebours des conclusions sentimentales...

Callie Khouri, l'autrice du scénario de Thelma et Louise, s'est longtemps vu reprocher le féminisme agressif de son récit et -surtout- une scène finale aussi risquée que marquante, à rebours des conclusions sentimentales privilégiées par Hollywood. Il fallut tout le poids du réalisateur anglais à succès Ridley Scott (Alien, Blade Runner) pour rendre finalement possible un film rapidement devenu culte, même si une polémique ne manqua pas d'accueillir sa sortie. On reprocha notamment à Thelma et Louise de proposer en héroïnes deux femmes répondant à la violence des hommes en prenant elles-mêmes les armes. Geena Davis et Susan Sarandon, formidables dans les rôles principaux, rendent inoubliables des personnages à la fois iconiques et furieusement incarnés, auxquels on ne peut que s'attacher. Scott les filme avec une admiration palpable et une exaltation communicative. Dans un rôle secondaire marquant, un jeune comédien se signale pour la première fois. Il s'appelle Brad Pitt.