Le Conseil européen. 27 chefs d'État et de gouvernement. 27 histoires. 27 intérêts divergents et 27 échelles de valeur. Mais aussi, surtout, 27 États membres qui se sont tous fait la guerre pendant plus de 1000 ans. Se sont trahis, poignardés, massacrés joyeusement. Et depuis 70 ans, ont réus...

Le Conseil européen. 27 chefs d'État et de gouvernement. 27 histoires. 27 intérêts divergents et 27 échelles de valeur. Mais aussi, surtout, 27 États membres qui se sont tous fait la guerre pendant plus de 1000 ans. Se sont trahis, poignardés, massacrés joyeusement. Et depuis 70 ans, ont réussi à se parler. C'est ainsi que le réalisateur Yann-Antony Noghès introduit ce documentaire de nature assez exceptionnelle. Sommets: dans les coulisses des négociations européennes s'est glissé dans les arcanes du pouvoir et suit Charles Michel, président fraîchement élu du Conseil, tandis qu'il négocie les accords pour la neutralité climatique d'ici 2050. Un véritable bras de fer engagé avec la Pologne qui est dépendante du charbon, compte de nombreux mineurs et n'entend pas voir son économie s'écrouler... "Le Conseil européen, c'est la brutalité des intérêts nationaux qui s'affrontent à l'intérieur d'une pièce", résume le journaliste français Jean Quatremer. Construit comme un thriller politique, ce docu en deux parties (suite et fin jeudi à 22h15) est passionnant. Il montre tout le tact nécessaire dans des négociations internationales, les jeux d'influence, les discussions parfois moins diplomatiques que viriles. Il permet aussi de mieux comprendre ce qui se passe au-dessus de nos têtes, qu'une maxime semble assez bien résumer: "Seul, on va plus vite; à plusieurs, on va plus loin".