Applaudi tous les soirs en ces temps de coronavirus (même le stade Vélodrome cher à l'OM s'illumine quotidiennement en son honneur), le personnel soignant a rarement été aussi héroïquement salué qu'aujourd'hui. Mais à quoi ressemble son quotidien? En l'occurrence dans le secteur de la santé mentale? Le documentaire de...

Applaudi tous les soirs en ces temps de coronavirus (même le stade Vélodrome cher à l'OM s'illumine quotidiennement en son honneur), le personnel soignant a rarement été aussi héroïquement salué qu'aujourd'hui. Mais à quoi ressemble son quotidien? En l'occurrence dans le secteur de la santé mentale? Le documentaire de Bertrand de Solliers et Paule Muxel suit en immersion l'Unité de crise et d'urgences psychiatriques des cliniques universitaires Saint-Luc à Bruxelles. Il y a les patients agités placés en observation. Puis aussi les entretiens d'accompagnement. L'équipe prend en charge une Polonaise désorientée, s'entretient avec un mec qui frappe sa mère et entend des voix, doit gérer le cas d'un homme qui se jette sur des voitures, dit avoir 18 fils et travailler pour la police fédérale. Elle est aussi confrontée à une jeune femme violentée par son père qui a fait une tentative de suicide et a peur d'elle-même ou encore à une SDF souffrant de maladie génétique dont les maisons d'accueil ne veulent plus. Filmé de manière à la fois pudique et esthétique, Qu'est-ce que je fais là? est une plongée pleine d'humanité dans l'univers des psychiatres et de leurs patients. Face à la tristesse, à la douleur, au désarroi, à la violence verbale aussi parfois, ils opposent leur tact, leur patience, leur force mentale, aident à comprendre la maladie, à vivre avec... "Les médicaments, ça ne soigne pas, résume un malade. Ce sont juste des béquilles sur lesquelles on peut se reposer." Intense et beau.