À la ferme, chez Petra, une éducatrice, main de velours dans un gant de fer, ils effectuent des travaux de rénovation, s'occupent des poules et tentent de se reconstruire loin de leurs mauvaises fréquentations....

À la ferme, chez Petra, une éducatrice, main de velours dans un gant de fer, ils effectuent des travaux de rénovation, s'occupent des poules et tentent de se reconstruire loin de leurs mauvaises fréquentations. Maasja Ooms les a filmés au plus près avec une intimité pudique. Pas besoin de savoir ce que ces gamins difficiles ont fait. Elle cherche à découvrir qui ils sont. Ce qui les ronge. Ce qui les pousse vers la colère, le mutisme et les conneries. Chez elle, ils clouent. Ils rappent. Ils dansent. Ils jouent et jurent. Punks dépeint leur quotidien et le travail en profondeur de Petra. Les discussions père-fils compliquées sous sa coordination. Puis aussi ce que suscite l'arrivée d'une jeune fille dans leur petit monde. Dépourvu de commentaires et d'interviews, Punks raconte des enfants paumés qui font les durs (certains regards sont glaçants) et des parents qui ne peuvent ou ne veulent plus s'occuper d'eux. Un témoignage sincère et perturbant sur la difficulté de grandir.