Plus reportage magazine que documentaire, ce 52 minutes souffrant du syndrome du "et là, c'est le drame" (et sa voix off agaçante) s'ouvre néanmoins sur une première partie intéressante: elle dre...

Plus reportage magazine que documentaire, ce 52 minutes souffrant du syndrome du "et là, c'est le drame" (et sa voix off agaçante) s'ouvre néanmoins sur une première partie intéressante: elle dresse le constat de la souffrance psychique liée au trauma (phobies, TOC...), de son étendue et de sa banalité, en allant à la rencontre de personnes qui en souffrent et de leurs thérapeutes. En revanche, la seconde partie est nettement moins bien ficelée quand elle distribue les bons et les mauvais points aux thérapies reconnues ou alternatives. La mise en garde contre les charlatans et leur emprise, qui constitue un marronnier journalistique depuis 20 ans, mérite mieux que quelques vagues énoncés et condamnations de principe, sans en explorer les ressorts ni même les effets les plus visibles: le boom du développement personnel, de son business notamment éditorial et de ses injonctions à un meilleur "soi".