"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir", disait pompeusement Ferdinand Foch. Cette mémoire, certains en ont fait un sport de combat... Le documentaire de J...

"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir", disait pompeusement Ferdinand Foch. Cette mémoire, certains en ont fait un sport de combat... Le documentaire de Janet Tobias et Claude Wehlisch suit quatre athlètes de la mémoire, quatre champions de la mémorisation qui parviennent à apprendre des nombres complexes à un millier de chiffres ou à retenir en 30 secondes l'ordre d'un jeu de 52 cartes. Il y a notamment Yanjaa Wintersoul, une jeune punkette aux cheveux mauves née en Mongolie et élevée en Suède. Yanjaa, qui s'entraîne dur et a lu des livres qui l'ont aidée à s'améliorer (notamment L'Art et la Science de se souvenir de tout de Joshua Foer), livre ses secrets et explique le palais de la mémoire: méthode mnémotechnique fondée sur le souvenir de lieux déjà bien connus. Ce docu qui se promène aux championnats du monde dévoile des ressources insoupçonnées du cerveau humain. Intéressant en ces temps où l'on se noie dans un déluge d'informations.