Le 150e anniversaire de la naissance d'Henri Matisse est l'occasion d'une exposition qui pourrait ne pas se tenir au Centre Pompidou de mai à août. Il est possible de se consoler par avance avec ce documentaire poétique...

Le 150e anniversaire de la naissance d'Henri Matisse est l'occasion d'une exposition qui pourrait ne pas se tenir au Centre Pompidou de mai à août. Il est possible de se consoler par avance avec ce documentaire poétique et chatoyant, qui plonge dans les voyages où l'influent peintre a enrichi sa palette et décloisonné son regard. Le voyage pour briser les carcans et s'ouvrir au monde. Installé en Corse en 1898, il y fait l'expérience de la lumière. Plus tard, celle des teintes méditerranéennes de Collioure (1905), dans un mouvement qui le mènera, aux portes du fauvisme, en Algérie (1906), en Espagne (1910) puis au Maroc (1912), avant de s'installer en Provence (1917). Treize années plus tard, Matisse part pour la Polynésie, un périple qui va marquer le dernier chapitre de sa vie artistique, transition vers l'art contemporain. Didactique et enjoué, le documentaire aurait pu se passer des images tournées aujourd'hui, des reconstitutions, pour se laisser emporter par l'éloquence intarissable des tableaux du maître.