Anesthésistes aguerries aux Cliniques universitaires Saint-Luc à Bruxelles, Fabienne Roelants et Christine Watremez sont aussi les expertes de l'hypnose chirurgicale en Belgique. Rompues à partager, évaluer et sublimer les ressources positives des patients afin de recomposer ...

Anesthésistes aguerries aux Cliniques universitaires Saint-Luc à Bruxelles, Fabienne Roelants et Christine Watremez sont aussi les expertes de l'hypnose chirurgicale en Belgique. Rompues à partager, évaluer et sublimer les ressources positives des patients afin de recomposer une réalité suggérée, elles les guident vers l'accès à l'endroit le plus propice aux réminiscences euphoriques. Là, loin de la factualité inévitablement cafardeuse du monde hospitalier, elles laissent l'esprit faire abstraction de ce qui l'entoure et s'évader, à une imaginaire et salvatrice distance de la douleur et de l'anxiété du traitement. Le documentaire de Bruno Tracq, dans une esthétique de cinéma irréprochable, prends un peu la même tangente. Du plan-séquence dans les couloirs agités à la proximité complice entre l'hypnothérapeute et son patient lors de l'intervention, le montage se meut en balade onirique et se conclut en une odyssée fantasmagorique et proprement envoûtante. Alors que naturellement, le scepticisme peut facilement poindre le bout de son nez face une démarche qui semble sortir du strict cadre de la médecine classique, la sensation partagée de plénitude qu'illustre ce film balaie les dernières réticences. On profite alors sans retenue du voyage en compagnie de ces amies qui vous veulent vraiment du bien.