Il avait une chance sur un million d'être victime de cette vacherie, comme le clament les statistiques médicales. Le gros lot dont il se serait bien passé. Pourtant, à son arrivée aux urgences, le reporter et documentariste Matthieu Firmin est paralysé de la poitrine jusqu'aux pieds. Qu...

Il avait une chance sur un million d'être victime de cette vacherie, comme le clament les statistiques médicales. Le gros lot dont il se serait bien passé. Pourtant, à son arrivée aux urgences, le reporter et documentariste Matthieu Firmin est paralysé de la poitrine jusqu'aux pieds. Quelques instants à peine après son accident vasculaire soudain, comme un besoin vital, le gaillard empoigne sa caméra et, de ce prolongement de son bras, tentera "de donner du sens" à ce tragique bouleversement: "Il m'arrive une énorme tuile, eh bien je vais en faire un super film". Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce pari en forme d'exutoire s'est mué en une indéniable et enthousiasmante réussite. Les questions affluent, bien entendu. Comment s'adapter? Comment retrouver goût au quotidien? Mais il faudra s'accrocher aux signaux positifs et avancer. Sans complaisance aucune, ce journal de bord "à hauteur de fauteuil" résonne comme une ode à la vie dans toutes ses strates. En aucun cas égocentré, ce reportage est également une galerie de portraits aussi attachants les uns que les autres. Cédric, Brice, Marius ou Adrien, tous ont connu un événement qui a mis fin à une existence normale certes, mais pas au souffle de vie. Grace à eux, cette galère va se muer en une aventure humaine exceptionnelle. Un regard inédit sur le handicap et un récit aussi humain que poignant.