Le grand tour des littératures, ce n'est pas une plongée dans les livres du monde, mais bien un close-up sur quelques écrivains allemands (Uwe Johnson, Heinrich Böll...) qui avaient le voyage chevillé à la plume. Ainsi de Klaus et Erika Mann, enfants du prix Nobel de littérature Thomas Mann et qui, en 1931, entament ensemble et dans toute l'insouciance de leur jeunesse un périple sur la Côte d'Azur. L'objectif? Prendre les chemins de traverse et raconter l'histoire que n'ose raconter le Baedeker, sorte de Guide Michelin allemand de l'époque. L'occasion pour ce documentaire, un peu mou du genou malheureusement, d'évoquer à la fois les beautés des Marseille, Nice ou Monte-Carlo, mais surtout de revenir sur le destin brisé de Klaus et Erika Mann, que la montée du nazisme poussera à l'exil.

DOCUMENTAIRE D'ANDRÉ SCHÄFER ET RIEKE BRENDEL.

Ce mercredi 1er juin à 22h20 sur Arte.

Le grand tour des littératures, ce n'est pas une plongée dans les livres du monde, mais bien un close-up sur quelques écrivains allemands (Uwe Johnson, Heinrich Böll...) qui avaient le voyage chevillé à la plume. Ainsi de Klaus et Erika Mann, enfants du prix Nobel de littérature Thomas Mann et qui, en 1931, entament ensemble et dans toute l'insouciance de leur jeunesse un périple sur la Côte d'Azur. L'objectif? Prendre les chemins de traverse et raconter l'histoire que n'ose raconter le Baedeker, sorte de Guide Michelin allemand de l'époque. L'occasion pour ce documentaire, un peu mou du genou malheureusement, d'évoquer à la fois les beautés des Marseille, Nice ou Monte-Carlo, mais surtout de revenir sur le destin brisé de Klaus et Erika Mann, que la montée du nazisme poussera à l'exil.