En septembre 2019, Patrick Balkany est incarcéré à la prison à la Santé, à Paris. Fraude fiscale, trois ans ferme. Il est relâché cinq mois plus tard en raison de son état fragile, mais sa condamnation est confirmée qu...

En septembre 2019, Patrick Balkany est incarcéré à la prison à la Santé, à Paris. Fraude fiscale, trois ans ferme. Il est relâché cinq mois plus tard en raison de son état fragile, mais sa condamnation est confirmée quelques mois plus tard en appel, assortie d'une peine de dix ans d'inéligibilité. Il perd la mairie de Levallois-Perret, son fief depuis 30 ans, sur lequel il régnait sans partage -ou presque- avec sa femme Isabelle, alternant grand train, frasques et scandales comme autant de secrets de Polichinelle. Les témoins à charge et à décharge (journalistes et politiques) se succèdent pour retracer l'itinéraire d'un homme qui représentait la face noire de la droite politique des Chirac, Pasqua et Sarkozy: valises de cash, marchés immobiliers truqués, fisc aux abois, déficits abyssaux, gouaille qu'aucun scrupule ne semble pouvoir atténuer, insultes et cigare à la bouche tout à la fois. Un requiem politique pas mal ficelé, mais qui n'a rien d'original pour tout observateur régulier de la vie politique française.