En marge de l'exposition consacrée au Velvet Underground qui se tient jusqu'au 21 août à la Philharmonie de Paris, se sont déroulés divers événements du côté du parc de La Villette. Projection de films expérimentaux, cycle de conférences et spectacle (Please Kill Me). Atelier musical, ciné concert et concert promenade... L'ancienne Cité de la musique a varié les plaisirs. Evénement historique. Pour fêter les 50 ans du fondamental album à la banane (il a été enregistré entre avril et novembre 1966), John Cale s'est arrêté à Paname pour interpréter l'exceptionnel The Velvet Underground and Nico dans son intégralité. De Sunday Morning à All Tomorrow's Parties, d'Heroin à European Son, le Gallois a fait renaître le classique sur des images inspirées par les shows multimédias d'Andy Warhol. Et ce, entouré de beau linge puisqu'Etienne Daho, Animal Collective, Mark Lanegan, Saul Williams, Pete Doherty, Carl Barât ou encore Lou Doillon ont participé aux célébrations.

CONCERT

Ce samedi 11 juin à 00h30 sur Arte.

En marge de l'exposition consacrée au Velvet Underground qui se tient jusqu'au 21 août à la Philharmonie de Paris, se sont déroulés divers événements du côté du parc de La Villette. Projection de films expérimentaux, cycle de conférences et spectacle (Please Kill Me). Atelier musical, ciné concert et concert promenade... L'ancienne Cité de la musique a varié les plaisirs. Evénement historique. Pour fêter les 50 ans du fondamental album à la banane (il a été enregistré entre avril et novembre 1966), John Cale s'est arrêté à Paname pour interpréter l'exceptionnel The Velvet Underground and Nico dans son intégralité. De Sunday Morning à All Tomorrow's Parties, d'Heroin à European Son, le Gallois a fait renaître le classique sur des images inspirées par les shows multimédias d'Andy Warhol. Et ce, entouré de beau linge puisqu'Etienne Daho, Animal Collective, Mark Lanegan, Saul Williams, Pete Doherty, Carl Barât ou encore Lou Doillon ont participé aux célébrations.