Fight Club adapte avec une féroce efficacité le roman de Chuck Palahniuk, publié en 1996. C'est l'histoire de deux hommes, un technicien automobile (Edward...

Fight Club adapte avec une féroce efficacité le roman de Chuck Palahniuk, publié en 1996. C'est l'histoire de deux hommes, un technicien automobile (Edward Norton) sans illusion, déçu par une existence monotone, sans relief, et un séduisant vendeur charismatique, anticonformiste (Brad Pitt). Ensemble, et après une bagarre aux effets libérateurs, ils vont créer un cercle clandestin, réunissant un public masculin que l'échange de coups soulage de leur vide existentiel... Cette histoire de violence rédemptrice, en marge de la société, suscite volontairement un évident malaise, captant une détresse palpable. Visionnaire et (toujours) troublant.