Les mésaventures de l'agence parisienne Ask reposent depuis 2015 sur un dispositif win-win: des personnages bien écrits et campés par, notamment, Camille Cottin et Laure Calamy, des intrigues maniant habilement drame, comédi...

Les mésaventures de l'agence parisienne Ask reposent depuis 2015 sur un dispositif win-win: des personnages bien écrits et campés par, notamment, Camille Cottin et Laure Calamy, des intrigues maniant habilement drame, comédie et satire, conjuguées à des arcs narratifs impliquant les actrices et acteurs vedettes. Mais l'essoufflement et l'ennui observés en troisième saison se poursuivent ici: les personnages centraux de l'agence n'évoluent plus, figés dans leurs archétypes et un jeu monochrome. L'arrivée d'Élise, nouvelle agente débauchée à la concurrence (Anne Marivin), n'empêche même pas la série de prendre un virage de comédie franchouillarde, tandis que le scénario peine à faire des stars invitées autre chose que des faire-valoir. Charlotte Gainsbourg glisse sur une peau de banane, José Garcia retrouve un amour perdu, Mimie Mathy est imbuvable, Sandrine Kiberlain veut se lancer dans le stand-up, Sigourney Weaver nous entraîne en plein La La Land. Merci, on vous rappellera.