Ainsi de Come Home, chronique ordinaire d'un mariage qui fout le camp, d'une famille qui, en se désintégrant, tente de comprendre où, quand et comment les choses ont commencé à foirer. Après 19 ans de mariage, Marie a q...

Ainsi de Come Home, chronique ordinaire d'un mariage qui fout le camp, d'une famille qui, en se désintégrant, tente de comprendre où, quand et comment les choses ont commencé à foirer. Après 19 ans de mariage, Marie a quitté Greg, sans raison apparente. Depuis onze mois, il vit seul avec ses enfants, Laura, Liam et Molly. Alors que le genre "épousailles = champ de bataille" fait florès, cette fiction en trois épisodes d'une heure troque les bavardages narcissiques pour la sensibilité et l'humour, alternant les points de vue avec une désarmante sincérité, et sublimant un scénario parfois monotone. Pour lui, il s'agit de remplir le vide, vite, au grand déplaisir de ses enfants. Pour elle, le temps est à la reconstruction, à l'inversion des dynamiques d'aliénation et à la réparation d'un trauma qui resurgit opportunément. Christopher Eccleston (Doctor Who, The Leftovers) et Paula Malcomson (Deadwood) sont formidables dans les rôles de ces époux mal désunis.