Comment Cat Stevens, une des voix de la génération hippie, un mec qui chantait I'm Gonna Get Me a Gun en 1967 et a composé la musique d'Harold et Maude est-il devenu l'une des figures musulmanes britanniques les plus influentes? Un pratiquant rigo...

Comment Cat Stevens, une des voix de la génération hippie, un mec qui chantait I'm Gonna Get Me a Gun en 1967 et a composé la musique d'Harold et Maude est-il devenu l'une des figures musulmanes britanniques les plus influentes? Un pratiquant rigoureux et rigoriste dans sa lecture du Coran qui s'est interdit de toucher à un instrument de musique et a vécu une vie ascétique de père de famille rangé avec une épouse dont il a laissé le choix à sa mère. Comment l'auteur de Wild World, Moonshadow, Lady D'Arbanville, Matthew & Son en est-il arrivé à créer la première école publique islamique d'Angleterre, à soutenir la fatwa lancée par l'ayatollah Khomeini suite à la publication des Versets sataniques de Salman Rushdie et à finalement remporter le Nobel des Nobels? De Steven Georgiou (son père était grec, sa mère suédoise) à Yusuf Islam, France Swimberge brosse le portrait d'un singer-songwriter qui a failli y passer à 19 ans après avoir tourné avec Jimi Hendrix et chopé la tuberculose. Un type qui a abandonné la guitare pour le Coran à la fin des années 70 et envoyé Cat Stevens dans les limbes. Un docu éclairant dans lequel vient même se promener Adamo...