Deux ans après son enquête sur la filière du lait, le documentariste Andreas Pichler offre une tournée mondiale pour comprendre notre rapport trouble à l'alcool. Pour son industrie, il représente un marché de 1 300 milliards de do...

Deux ans après son enquête sur la filière du lait, le documentariste Andreas Pichler offre une tournée mondiale pour comprendre notre rapport trouble à l'alcool. Pour son industrie, il représente un marché de 1 300 milliards de dollars annuels. Pour les jeunes, un lubrifiant social. Pour la majorité des scientifiques concernés, une drogue capable d'aliéner nos neurones, impactant notre santé et la sécurité de l'entourage direct et indirect. Entre les analyses de neuropsychologues, chercheurs en addictions ou en psychologie cognitive et ethnologues, Pichler se balade en Angleterre, aux États-Unis, en Allemagne, au Nigeria... à la rencontre d'histoires individuelles et collectives autour du rapport à la dive bouteille. Il décrypte les techniques industrielles pour cibler les jeunes, développer les stéréotypes de genres pour vendre du rêve alcoolisé. De facture très classique, parfois redondant dans la description du malheur éthylique, le documentaire illumine par ses histoires de rédemption, notamment un programme islandais aux effets valorisants pour les ados et des jeunes.