L'année dernière, Agnès Jaoui mettait en scène La Tosca de Puccini. Un spectacle en plein air qui a fait le tour de la France. Le documentaire d'Hélène Maucourant suit la comédienne et réalisatrice dans la fabrication et les répétitions du célèbre opéra jusqu'à la première représe...

L'année dernière, Agnès Jaoui mettait en scène La Tosca de Puccini. Un spectacle en plein air qui a fait le tour de la France. Le documentaire d'Hélène Maucourant suit la comédienne et réalisatrice dans la fabrication et les répétitions du célèbre opéra jusqu'à la première représentation. La comédienne n'a jamais vraiment caché son amour de la musique. Mais elle évoque ici son obsession du rythme. Dans l'écriture de ses films avec Jean-Pierre Bacri déjà, elle démontrait son côté très précis, très écrit, toujours au bon tempo. En tant que réalisatrice ensuite avec Le Goût des autres mais aussi Comme une image qui raconte un professeur de chant dans un conservatoire parisien.... Entre le portrait et le making-of (interviews des interprètes, du chef d'orchestre...), Agnès Jaoui, le goût de l'opéra raconte une passion qui lui vient de son papa, la direction d'acteurs qu'elle apprend dans l'école de Patrice Chéreau (et leurs relations conflictuelles), la rencontre avec Alain Resnais pour les dialogues de Smoking/No Smoking (qui mènera notamment à On connaît la chanson), son album au répertoire latino et l'ensemble baroque avec lequel elle chante sous un nom d'emprunt depuis 20 ans (Canto Allegre). L'occasion de découvrir une autre facette de cette personnalité bien connue, intéressante et attachante du cinéma français.