Tout sur new order

Peu de groupes ont aussi souvent frôlé le chaos que New Order. Encore plus rares sont les reformations à avoir révolutionné la musique populaire anglaise comme les Mancuniens ont pu le faire dans les années 80. Dix ans après leur dernier album, les héros sont de retour. Dance! Dance! Dance!

Il existe une tradition de musiciens afro-américains marginaux aux Etats-Unis qui marquent considérablement les esprits d'Europe, dont la musique et la mystique donnent des idées neuves aux producteurs d'ici. Ce fut le cas avec un certain jazz, avec un certain blues, et ce fut aussi le cas il y a 25 ans avec la house et la techno, qui à Manchester et à Berlin chamboulèrent tout sur leur passage mais s'apprivoisèrent aussi, au point de commencer à parfaitement s'intégrer à la pop-culture.

Vous ne connaissez peut-être pas son nom, mais vous connaissez incontestablement son son: la boîte à rythme TR-808 est omniprésente dans les productions musicales électroniques et hip-hop depuis 1980 et de nombreux artistes lui rendent régulièrement hommage. La preuve en images avec ce documentaire.

Où le gagnant de l'¤millions est prêt à payer pour que Slash revienne dans Guns N' Roses, Molly Ringwald sort son deuxième bouquin, la moitié de l'indie-pop rend hommage à Arthur Russell, des hommes étranges chantent Blue Monday dans un décor culte, la consommation de séries télé se questionne, et Battle of The Year a vraiment tout du nanar.

Le groupe anglais a reçu hier soir un Brit Award pour sa "contribution exceptionnelle à la musique". Blur avait confirmé plus tôt dans la journée sa participation à la cérémonie de clôture des JO.