Tout sur graffiti

Une bonne partie de la semaine, Serge Coosemans a été voisin du Pénis de Saint-Gilles. Un voisin déconnecté du web et donc très étonné, dès son retour sur les réseaux sociaux, de constater à quel point le buzz de la toile n'avait strictement rien à voir avec la réalité du quartier. Zizis et coincoins, c'est le Crash Test S02E04.

Cet été, le Kosmopolite Art Tour investira Bruxelles, Louvain-la-Neuve et Alost pour permettre à des dizaines de graffeurs et street artists de réaliser d'immenses fresques murales. Le partage et l'échange sont au rendez-vous pour mettre en lumière une discipline parfois méconnue.

Côtoyant l'actuelle communauté indo-pakistanaise qui a fait de Hackney son oasis, les street artistes du coin ou de passage y ont trouvé pendant des années un espace de création à leur démesure.

Mobile Lovers, la dernière oeuvre de Banksy, précédée par l'énigmatique cabine téléphonique dont on lui suppose la paternité, affolent la Toile. Alors que le street artist y dénonce les dérives de la technologie, les médias s'acharnent sur une histoire toujours racontée au conditionnel.

Dans le cadre de l'Explosition qui se tient jusqu'en septembre au musée d'Ixelles, Grégory Decock s'exposera à même la rue à deux pas du musée. "Montée d'adrénaline" en perspective.

Après des années d'indifférence et de répression, l'art urbain bruxellois reçoit les honneurs d'un livre et d'une Exp(l)osition. L'heure de la reconnaissance a enfin sonné.

Tags, graff's et graffitis sont de plus en plus présents sur les murs des villes. Souvent illégal, le graffiti est cependant devenu un art pour certains. Du simple tag à la fresque géante, voici un bref apercu de certaines oeuvres urbaines situées à Bruxelles.