Tout sur bande dessinée

Ils ont découvert le manga et la bande dessinée à l'âge de 4 ou 5 ans, en ont fait leur métier et ont vécu les mêmes refus de maisons d'édition avant de connaître les mêmes carrières spectaculaires: le Japonais Naoki Urasawa et le Belge Philippe Francq se sont rencontrés mercredi à Tokyo.

Katsuhiro Otomo, Bill Watterson, Gotlib, Hugo Pratt, Franquin, Wolinski, Vuillemin, Lauzier, Blutch... C'est l'une des traditions du festival de la bande dessinée: depuis 1982, le lauréat du Grand prix devient le président de l'édition suivante dont il doit dessiner l'affiche -sauf rares exceptions. Voici le résultat en plus de quarante affiches.

La Belgique, qui a vu naître Tintin et les Schtroumpfs, et la Corée du Sud, qui compte plus de 500 maisons d'édition, ont en commun une véritable passion pour la bande dessinée et proposent des univers qui, malgré la distance et les différences culturelles, se rejoignent sur de nombreux points.

Production de bande dessinée en hausse mais tirages toujours en baisse, inflation d'éditeurs mais domination de trois géants, résistance du secteur mais précarité des auteurs: 2014 a été sur le territoire francophone européen "l'année des contradictions", selon un rapport annuel publié lundi.

Jeudi 5 juin, au Café Belga à Bruxelles, six dessinateurs de talent s'affronteront à coups de crayons au cours d'une battle de dessins improvisés. Une soirée épique où les feuilles voleront dans tous les sens.

L'art et le journalisme réussissent parfois à se conjuguer pour créer d'autres formes d'information: le BD reportage. Jeudi 3 avril à Louvain-la-Neuve, trois rendez-vous mettent à l'honneur ce genre hybride du journalisme qu'est le BD reportage.

Le dessinateur belge François Schuiten a fait don de ses chefs-d'oeuvre à la Bibliothèque nationale de France (BNF) et à la Fondation Roi Baudouin (FRB), a confirmé mardi à l'Agence Belga le porte-parole de la Fondation.

L'auteur de BD belge Didier Comès, père de Silence, est décédé hier à l'âge de 71 ans. Précurseur du noir et blanc, il est aussi l'un des inventeurs du roman graphique.

Le 40e grand raout de la BD n'a pas tranché l'éternel conflit entre classiques et modernes. Mais il offre plus de perspectives aux artistes qu'aux affaires.

Du 6 février au 24 mars, le Centre de la Bande Dessinée de Bruxelles présente Brussels in Shorts. Une exposition rassemblant le travail de dix dessinateurs de BD qui réinterprètent la capitale à leur manière par le biais des bulles. Hier soir avait lieu l'ouverture de l'exposition avec un verdict enthousiasmant.

C'est reparti, comme chaque année depuis 40 ans: la froide et tristoune petite ville de province d'Angoulême, en France, se transforme en "place to be" de la planète BD, réunissant sur quatre jours des milliers des visiteurs, des centaines d'auteurs, des dizaines d'expos et, cette année, sept prix.

Beaux bouquins, coffrets bande dessinée...: côté librairie, Focus propose également de quoi égayer le sapin. De Burroughs à Davodeau, en passant par Larcenet ou Hopper.

Le Français Thomas Plan est le sixième gagnant du concours Prix Raymond Leblanc, organisé par la fondation du même nom et les éditions Le Lombard, avec le soutien de la COCOF. Mercredi soir, au MOOF, ce jeune talent de la bande dessinée a remporté une bourse de 5.000¤ pour pouvoir concrétiser ses projets.

On nous le serine depuis la naissance: le berceau de la bande dessinée se trouve quelque part en Belgique, entre Hergé Franquin et Jijé Morris. Au risque de jouer les rabat-joie, faire sienne cette affirmation, c'est oublier les Facéties du sapeur Camember, la grande Bécassine ou encore Winsor McCay, dont le Petit Nemo arpentait les planches bien avant Spirou et Jules-de-chez-Smith-en-face.