"Oh life, I love you to my bones": il y a déjà dix ans, Wallis Bird écrivait ce qui reste encore aujourd'hui l'une des chansons les plus frontalement joyeuses qu'on connaisse. Depuis, on la suit de très près et chaque concert auquel on a pu assister a été un exemple de générosité, de fraîcheur, d'intégrité. Et avec l'album qui porte son nom, Wallis Bird, sorti en 2012, elle ajoutait une sacrée épaisseur à son propos, qui finissait d'en faire l'une de nos favorites du genre.

Quelques albums très (trop?) pop plus tard, Wallis est de retour avec un disque fortement inspiré par "le monde qui a beaucoup changé et avec lequel (elle) a changé" (#MeToo, les lois anti-avortement, Black Lives Matter, Trump, le Brexit, la montée du racisme, la crise écologique...), qui, forcément, est assez lourd de propos. Mais qui renoue aussi avec une certaine efficacité et s'amuse à nouveau à cogner les cordes de sa guitare qui ne demandaient que ça. On jubile.

L'album Woman sortira le 27 septembre prochain, et Wallis Bird sera en concert le 15 octobre au Depot (Leuven).