Le Colisée - Vie éternelle © DR

"Now my voice is recorded and I'll be 19 until the end" ("Maintenant que ma voix est enregistrée, j'aurai 19 ans jusqu'au bout"), chante David en ouverture du morceau éponyme de son EP Vie éternelle. Ça résume bien l'état d'esprit du gamin qui n'a jamais connu son père: il n'a jamais entendu sa voix et pour lui, ce disque est une manière d'assurer un héritage de sa voix et donc d'une manière celle de son défunt paternel.

Vie éternelle est un parfait mélange d'analogique et de digital, de folk minimaliste et d'électro bariolée, d'afrobeat et de psychédélisme aérien: le bidouilleur d'origine rwandaise manie sa loop machine et ses instruments bigarrés comme personne. C'est "comme si Gustav Klimt peignait avec un pinceau Photoshop", explique sa bio: on approuve la formule. En attendant sa sortie officielle ce 13 février, le EP s'écoute ci-dessous. Le Colisée sera en outre en concert le 28 février au Belvédère (Namur), le 7 mars à la Museum Night Fever (Bruxelles) et le 13 mars au Kreun (Courtrai).

>> Lire également: 3 questions à... Le Colisée