La province de Liège et la Ville de Seraing estiment que ce projet correspond à une niche et qu'il se veut complémentaire et non concurrentiel par rapport à l'offre développée en région liégeoise.

Ce bâtiment abritera une salle de concerts rock de 1.500 places ainsi qu'une salle plus petite pour des spectacles plus intimistes et pouvant accueillir 350 spectateurs. Un café-restaurant, d'une capacité de 500 places, complètera l'offre.

La Ville de Seraing espère lancer les travaux pour l'été 2017. La rénovation se fera au maximum à l'identique en intégrant des éléments d'architecture contemporaine et une remise aux normes actuelles afin de rendre le bâtiment plus efficient au niveau énergétique et offrir un maximum de confort aux utilisateurs et occupants.

Le bâtiment devra en outre répondre aux normes de sécurité et d'évacuation, avoir une acoustique digne de son affectation ou encore permettre une puissance électrique jamais connue jusqu'alors. Les lieux devront également se voir équipés de gaz et électricité, produits jadis par la cokerie d'Arcelor Mittal.

Cette salle, dont l'investissement de 4 millions sera financé à parts égales par la province de Liège et la Ville de Seraing, s'inscrit dans un projet plus vaste de pôle culturel. Le château de Trasenster et l'ancien hôpital d'Ougrée accueilleront des PME/TPE à orientation culturelle en complément des activités proposées à l'OM.

L'académie de musique, des radios locales ou encore l'institut de l'histoire ouvrière y prendront place tout comme le projet Ça balance de la province de Liège, qui fêtera ses 15 ans en 2017.

La province de Liège et la Ville de Seraing estiment que ce projet correspond à une niche et qu'il se veut complémentaire et non concurrentiel par rapport à l'offre développée en région liégeoise. Ce bâtiment abritera une salle de concerts rock de 1.500 places ainsi qu'une salle plus petite pour des spectacles plus intimistes et pouvant accueillir 350 spectateurs. Un café-restaurant, d'une capacité de 500 places, complètera l'offre. La Ville de Seraing espère lancer les travaux pour l'été 2017. La rénovation se fera au maximum à l'identique en intégrant des éléments d'architecture contemporaine et une remise aux normes actuelles afin de rendre le bâtiment plus efficient au niveau énergétique et offrir un maximum de confort aux utilisateurs et occupants. Le bâtiment devra en outre répondre aux normes de sécurité et d'évacuation, avoir une acoustique digne de son affectation ou encore permettre une puissance électrique jamais connue jusqu'alors. Les lieux devront également se voir équipés de gaz et électricité, produits jadis par la cokerie d'Arcelor Mittal. Cette salle, dont l'investissement de 4 millions sera financé à parts égales par la province de Liège et la Ville de Seraing, s'inscrit dans un projet plus vaste de pôle culturel. Le château de Trasenster et l'ancien hôpital d'Ougrée accueilleront des PME/TPE à orientation culturelle en complément des activités proposées à l'OM. L'académie de musique, des radios locales ou encore l'institut de l'histoire ouvrière y prendront place tout comme le projet Ça balance de la province de Liège, qui fêtera ses 15 ans en 2017.