Une première tranche de 179.022 euros sera distribuée, soit un montant supérieur aux 105.000 euros initialement prévus pour ce premier tour.

Géré par la Fondation Roi Baudouin qui contrôle son fonctionnement en toute neutralité, LIVE2020 a reçu ces derniers mois le soutien de nombreux particuliers et d'entreprises. De grands ou petits acteurs du secteur lui-même ont également largement contribué à son financement.

Des actions de solidarité sont d'ailleurs toujours en cours actuellement "La liste des personnes à se retrouver dans une situation financière périlleuse est longue. Que ce soit de petites ou moyennes organisations, ils sont aujourd'hui nombreux à avoir besoin d'aide pour assurer leur survie dans les circonstances que l'on connaît", expliquent les responsables du fonds.

"Grâce aux nombreuses actions mises en place, le comité de gestion a pu honorer tous les dossiers évalués positivement par le jury." Une nouvelle tranche d'aide sera par ailleurs lancée sous peu.

Les responsables soulignent cependant que ce soutien financier extraordinaire n'est en aucun cas une alternative aux mesures de soutien gouvernemental. "Le secteur de la musique live a cruellement besoin d'une bouée de sauvetage financière supplémentaire d'au moins plusieurs dizaines de millions d'euros, ce qui est à ce jour en consultation directe avec les autorités de notre pays."

Une première tranche de 179.022 euros sera distribuée, soit un montant supérieur aux 105.000 euros initialement prévus pour ce premier tour.Géré par la Fondation Roi Baudouin qui contrôle son fonctionnement en toute neutralité, LIVE2020 a reçu ces derniers mois le soutien de nombreux particuliers et d'entreprises. De grands ou petits acteurs du secteur lui-même ont également largement contribué à son financement. Des actions de solidarité sont d'ailleurs toujours en cours actuellement "La liste des personnes à se retrouver dans une situation financière périlleuse est longue. Que ce soit de petites ou moyennes organisations, ils sont aujourd'hui nombreux à avoir besoin d'aide pour assurer leur survie dans les circonstances que l'on connaît", expliquent les responsables du fonds. "Grâce aux nombreuses actions mises en place, le comité de gestion a pu honorer tous les dossiers évalués positivement par le jury." Une nouvelle tranche d'aide sera par ailleurs lancée sous peu. Les responsables soulignent cependant que ce soutien financier extraordinaire n'est en aucun cas une alternative aux mesures de soutien gouvernemental. "Le secteur de la musique live a cruellement besoin d'une bouée de sauvetage financière supplémentaire d'au moins plusieurs dizaines de millions d'euros, ce qui est à ce jour en consultation directe avec les autorités de notre pays."