En 1959, à 29 ans, il avait en effet bafouillé son solo lors de l'enregistrement du titre éponyme de l'album, dépassé par le tempo rapide et une grille d'accords trop complexe. Si c'est le cas, disons que le pianiste y est parvenu haut la main. Entouré de George Mraz (basse) et d'Al Foster (batterie), Tommy Flanagan nous offre cette fois une version de Giant Steps au swing à l'élégance souveraine, comme d'ailleurs les autres titres provenant du même album (plus un issu de Coltrane's Sound) qu'il interprète avec classe, se réappropriant ainsi une partie douloureuse de sa propre histoire musicale.

PH.E.

Tommy Flanagan - Giant Steps, Enja Jazz Classics 9212 (codaex)

En 1959, à 29 ans, il avait en effet bafouillé son solo lors de l'enregistrement du titre éponyme de l'album, dépassé par le tempo rapide et une grille d'accords trop complexe. Si c'est le cas, disons que le pianiste y est parvenu haut la main. Entouré de George Mraz (basse) et d'Al Foster (batterie), Tommy Flanagan nous offre cette fois une version de Giant Steps au swing à l'élégance souveraine, comme d'ailleurs les autres titres provenant du même album (plus un issu de Coltrane's Sound) qu'il interprète avec classe, se réappropriant ainsi une partie douloureuse de sa propre histoire musicale.PH.E.