L'artiste aux 3 millions d'albums vendus s'appuie sur une trame mêlant cumbia sud-américaine et électro pour faire briller un texte où il se fait poète des humbles, à qui il porte un toast. "Chauffeur de camion, hôtesse de l'air/Boulanger ou marin pêcheur/Un verre aux champions des pires horaires", chante-t-il, juste accompagné pour l'heure d'un visuel où il arbore une coiffure avec un double chignon: le clip est prévu pour 18h ce vendredi. On y retrouve aussi son amour des jeux de mots comme "Céline... bataire, toi tu te prends des vestes aux vestiaires".

Le Belge de 36 ans prépare le terrain à un futur disque, dont la date de sortie n'a toujours pas été dévoilée. "Stromae est un artiste complet, fascinant, rare, et à la fois tellement fédérateur et inspirant, un génie créatif (...) Il a cette capacité hors du commun de toucher profondément les gens partout dans le monde", se félicite dans un communiqué Olivier Nusse, patron d'Universal Music France, maison de disque chargée de l'exploitation du futur album sorti du propre label de Stromae, Mosaert.

>> Lire aussi: Stromae "ne veut pas être un one hit wonder"

Son dernier album, Racine carrée (2013, après Cheese en 2010), avait fait basculer le Belge dans une autre dimension. Pour le meilleur et le pire. Ce succès public et critique l'avait entraîné dans deux années de tournées folles dans le monde qui l'avaient essoré physiquement et mentalement. "Même si on vend du rêve, ça reste un métier, et comme dans n'importe quel métier, quand on travaille de trop, on arrive à un burn-out", avait-il concédé en 2018 dans un entretien accordé à France 2.

Son grand retour sur scène avait été annoncé il y a une semaine. L'interprète de Alors on danse, Papaoutai ou Formidable avait d'abord été officialisé à Werchter Boutique, le 19 juin 2022, aux Ardentes à Liège, le 10 juillet 2022, et à Rock en Seine, en région parisienne, le 28 août 2022.