Kurt Vile: Pretty pimpin

A en juger par sa tête de lendemain de veille, il a dû avoir chaud Kurt Vile sous son abondante tignasse de métalleux bouclé. Le singer songwriter de Philadelphie a transformé The Barn en un petit coin cramé d'Amérique. Pendant une heure, moulé dans un t-shirt des Highwaymen (supergroupe de country qui réunissait Johnny Cash, Willie Nelson, Waylon Jennings et Kris Kristofferson), l'ancien War on Drugs a jonglé avec la guitare électrique, acoustique et le banjo. Accompagné comme à l'habitude de ses Violators. L'occasion d...