À partir du 18 mai, les musées belges ont de nouveau pu accueillir leur public dans une configuration adaptée aux circonstances. Inscription en ligne ou par téléphone, nombre limité de visiteurs et parcours remanié pour éviter les attroupements: cette réouverture se fait progressivement. Dans un questionnaire, l'association Arts & Publics a sondé l'avis de 190 visiteurs réguliers de musées après plus de deux mois de fermeture.

Ce qui ressort premièrement, c'est que 77,8% des sondés expriment l'envie d'y retourner mais uniquement 58,5% pensent s'y rendre dans le mois et près de 10% pas avant quatre mois. 10% refusent tout simplement d'y retourner avant la mise en place d'un vaccin. Si la moitié se sent prête à se déplacer dans toute la Belgique, 25% déclarent ne pas vouloir se déplacer à plus de 15 kilomètres pour se rendre dans un musée. Certains musées constatent d'ailleurs un réel enthousiasme de la part des visiteurs qui suivent relativement bien les consignes sanitaires.

Les résultats montrent donc un vif intérêt pour un retour dans ces lieux culturels, mais les sondés veulent des garanties. Deux tiers se disent prêts à renoncer à leur visite pour cause de trop grande affluence. À l'inverse, 61% se sentent encouragés à y aller par la limitation du nombre de personnes par heure et 56% par les parcours réaménagés limitant les croisements de visiteurs. Le port du masque obligatoire et la présence de gel hydroalcoolique constituent également un élément important.

Arts & Publics a profité de ce sondage pour également sonder quelques habitudes prises durant le confinement. Pour 32,4% des personnes ayant répondu au questionnaire, la consommation culturelle numérique a augmenté et 43% déclarent avoir effectué une visite virtuelle. Mais assister à un spectacle ou aller au cinéma continuent de manquer aux sondés.

Arno Goies

À partir du 18 mai, les musées belges ont de nouveau pu accueillir leur public dans une configuration adaptée aux circonstances. Inscription en ligne ou par téléphone, nombre limité de visiteurs et parcours remanié pour éviter les attroupements: cette réouverture se fait progressivement. Dans un questionnaire, l'association Arts & Publics a sondé l'avis de 190 visiteurs réguliers de musées après plus de deux mois de fermeture. Ce qui ressort premièrement, c'est que 77,8% des sondés expriment l'envie d'y retourner mais uniquement 58,5% pensent s'y rendre dans le mois et près de 10% pas avant quatre mois. 10% refusent tout simplement d'y retourner avant la mise en place d'un vaccin. Si la moitié se sent prête à se déplacer dans toute la Belgique, 25% déclarent ne pas vouloir se déplacer à plus de 15 kilomètres pour se rendre dans un musée. Certains musées constatent d'ailleurs un réel enthousiasme de la part des visiteurs qui suivent relativement bien les consignes sanitaires. Les résultats montrent donc un vif intérêt pour un retour dans ces lieux culturels, mais les sondés veulent des garanties. Deux tiers se disent prêts à renoncer à leur visite pour cause de trop grande affluence. À l'inverse, 61% se sentent encouragés à y aller par la limitation du nombre de personnes par heure et 56% par les parcours réaménagés limitant les croisements de visiteurs. Le port du masque obligatoire et la présence de gel hydroalcoolique constituent également un élément important.Arts & Publics a profité de ce sondage pour également sonder quelques habitudes prises durant le confinement. Pour 32,4% des personnes ayant répondu au questionnaire, la consommation culturelle numérique a augmenté et 43% déclarent avoir effectué une visite virtuelle. Mais assister à un spectacle ou aller au cinéma continuent de manquer aux sondés. Arno Goies