Délicatement, les mains gantées de blanc soulèvent la housse protégeant la relique. Petit à petit, le costume est dévoilé. Là, comme ça, l'étoffe ne paie pas forcément de mine. À ceci près que son propriétaire fut l'une des icônes culturelles les plus importantes du XXe siècle. Le complet veston-pantalon dont il est question ici appartenait en effet à John Lennon, himself. "En 1962, quand Brian Epstein a pris le groupe en main, explique Anne Petre, art advisor du ING Art Center, il les a poussés à laisser tomber leur vestes en cuir et leurs jeans, qui faisaient un peu trop rebelles. À la place, ils ont porté ces complets plus classiques et élégants. Ça leur a permis aussi de se différencier des Rolling Stones qui, eux, à l'inverse, jouaient volontiers sur le côté débraillé."
...