On avait fini par s'y habituer. Depuis 1999, le Pukkelpop se terminait le samedi. On avait le dimanche pour s'en remettre, recharger les batteries et chasser la gueule de bois. Le jour du seigneur cette année a été réintégré au programme. Plus facile pour attirer certains groupes dans les vertes pâtures limbourgeoises mais aussi sans doute pour que les gens qui travaillent en semaine s'offrent un pass pour le week-end (205 euros quand même messieurs dames). 66.000 spectateurs par jour. Le festival affiche pour la première fois complet depuis quatre ans. Résumé succinct de l'étape et remise des bulletins.
...