PJ Harvey s'explique à Noisey sur ses voyages au Kosovo: "Quand j'écris un morceau, je visualise la scène dans son entièreté. Je vois les couleurs, le moment de la journée, l'humeur, la lumière qui change, les ombres qui bougent... Je ne voulais pas rassembler d'information de seconde main, ça me semblait trop loin de ce que je voulais écrire. Je voulais sentir l'air, sentir le sol et rencontrer les gens dans les pays qui me fascinent."

Seamus Murphy continue: "(Notre) voyage au Kosovo est au centre du morceau The Wheel. (...) Sans s'être fait raconter les histoires des gens qui ont souffert durant la guerre, sans visiter les villages abandonnés lors du nettoyage ethnique et les cycles de vengeance, sans avoir entendu les différentes perceptions des gens qui ont partagé leurs histoires, la chanson aurait-elle pu être écrite? (...) Pour tourner le clip de The Wheel, je me suis servi d'images du premier voyage en 2011, de répétitions de Polly que j'avais tournées à Londres et d'un voyage récent au Kosovo. L'énorme crise des réfugiés en Europe était en permanence dans l'actualité pendant des mois."

PJ Harvey sera à Rock Werchter le samedi 2 juillet prochain.